La Plume : une Monnaie Locale Complémentaire et Citoyenne, un outil de développement territorial pour un Gers plus écologique et solidaire.

logo-plume-sans-texte-rose.jpg

Ressources

Foire aux questions

Cette foire aux questions s’enrichira au fil de… vos questions, ainsi que de l’avancement du projet.

Quelle est la valeur de la Plume ?

1 Plume = 1 euro. Pas de variation de taux de change. Cette parité avec l’Euro est fixée par la loi du 31 juillet 2014.

Où puis-je me procurer des Plumes ?

Des comptoirs de change seront disséminés sur le territoire ; ils seront recensés sur le site et dans l’annuaire (en cours d’élaboration).

Où puis-je dépenser mes Plumes ?

La monnaie locale ne peut être échangée qu’entre adhérents de l’association : particulier·es, professionnel·les, partenaires.

Pour découvrir les professionnel·les appartenant au réseau, vous pouvez :

  • consulter notre annuaire (en cours d’élaboration) ;
  • faire une recherche thématique ou géographique par mots-clefs (en cours d’élaboration) ;
  • solliciter vos commerçantes, vos fournisseurs, etc : peut-être souhaiteront-ils rejoindre le réseau ?

Puis-je payer à la fois en euros et en Plumes ?

Oui, vous pouvez : si vous n’avez pas assez de l’une ou l’autre monnaie, par exemple, ou si cela vous permet de faire l’appoint.

Comment se fait le rendu de monnaie ? Peut-on me rendre des euros si je paie en Plumes ? ou l’inverse ?

Le rendu de monnaie doit se faire dans la monnaie de paiement.

En d’autres termes, si vous payez en Plumes, on vous rend la monnaie en Plumes.

Si vous payez avec un billet Plume et un billet en euros, le rendu de monnaie peut se faire avec l’un ou l’autre de ces moyens de paiement.

Puis-je reconvertir mes Plumes en euros ?

Si vous êtes un·e particulier·e, la réponse est : non. Mais pas d’inquiétude : les Plumes restent valables dans le temps, et vous trouverez bien l’occasion de les dépenser un de ces jours !

Consultez notre annuaire, il y a forcément un ou une professionnel·le qui répond à vos besoins… ou à vos envies ! :)

Si vous êtes un ou une professionnel·le, la réponse est : oui, c’est possible. Cependant, pour encourager les échanges au sein du territoire, ces opérations sont soumises à un taux de reconversion.

À quoi servent les sommes issues de la reconversion ?

  • Une partie contribuera à couvrir les frais de fonctionnement de la Plume.
  • Une partie sera redistribuée aux associations parrainées : visitez la page dédiée pour en savoir plus (en cours d’élaboration).

Je suis un·e professionnel·le, dois-je tenir une double comptabilité ?

Bonne nouvelle, la réponse est : non !

Les billets Plume sont simplement un nouveau moyen de paiement. Ainsi cela ne change rien au niveau de la comptabilité de l’entreprise, ni de la fiscalité. Les paiements encaissés en Plumes sont considérés au même titre que les paiements en euros. La seule contrainte est celle de la caisse, puisque ce sont des espèces supplémentaires à recompter en fin de journée.

Je fais déjà mes achats de façon réfléchie et, si possible, responsable : local, bio, éthique… en euros. Qu’est-ce que la Plume apporte de plus ?

D’abord : c’est super ! Une consommation responsable, c’est déjà très bien !

Ensuite, voici comment la Plume multiplie l’impact de votre démarche :

  • D’une part, le principe de la monnaie locale, c’est que vous encouragez les professionnel·les à faire de même : en leur donnant des Plumes, vous les incitez à échanger entre eux, à trouver leurs fournisseurs sur le territoire, à privilégier les échanges locaux… Puisque la Plume ne peut s’échanger qu’au sein du réseau d’adhérent·es, vous contribuez à tisser ce réseau et à le rendre pérenne.
  • Allons plus loin : l’euro avec lequel vous réglez vos achats est déposé sur un compte bancaire, et à partir de là, peut servir aux activités de la banque, quelles qu’elles soient. Quel pouvoir avons-nous sur l’utilisation de cette richesse ? Pas énormément, vous en conviendrez… La Plume, elle, reste dans le circuit, alimente les échanges au sein du réseau et ne sert qu’à cela. Aucune spéculation possible !
  • D’autre part, lorsque vous changez des euros en Plumes, vous créez de la richesse : vos euros ont donné naissance à autant de Plumes, mais n’ont pas disparu pour autant !  Vos Plumes nouvellement acquises vont irriguer l’économie gersoise, comme l’auraient fait vos euros… Et ces euros, quant à eux, partent dans un fonds de réserve confié à une banque éthique… qui va pouvoir appuyer des projets socialement, écologiquement, culturellement utiles. 1 euro changé en Plume = 1 Plume pour les échanges sur le territoire + 1 euro pour l’investissement !

Pourquoi mettez-vous une majuscule à Plume et pas à euro ? Est-ce que ce n’est pas un peu… présomptueux ?

Pour l’euro, nous suivons simplement la règle générale des unités monétaires : pas de majuscule (et un s au pluriel). Ce n’est pas un nom propre.

En revanche, pour la Plume, nous avons souhaité mettre la majuscule pour bien identifier la monnaie, et marquer la différence avec la plume d’oie, de canard, etc. L’objectif est d’éviter toute ambiguïté. C’est d’ailleurs un choix partagé par de nombreuses monnaies locales.

Pourquoi la Plume ? pourquoi ce nom ?

S’agit-il de la plume qui permet aux oiseaux de s’envoler, en jouant des forces du vent ? Du plumage qui leur tient chaud ? Est-ce l’objet avec lequel vous écrivez vos réflexions, vos états d’âme ? Est-ce l’ornement sur le chapeau de notre cher d’Artagnan, fier, noble et courageux ? Peut-être est-ce un peu tout cela ?

Et pourquoi pas ?

Haut de page